PAROLES DE DÉBUTANTS
NÉOPHYTES DU CLUB 
 
Ces quelques réflexions sont certes pleines de naïveté, mais quelle fraîcheur dans ces propos. 
 
« Il faut combien d’années d’apprentissage pour jouer correctement au bridge ?». 
« Dans les tournois, il y a des donnes à Sans atout et des donnes à l’Atout. Lesquelles
   sont les plus courantes ? et les chelems, ce n’est pas souvent ?». 
« Il faut réfléchir tout le temps à ce jeu. C’est épuisant ». 
« Compter, compter, je n’y arriverai jamais, j’ai toujours été nulle en maths ». 
« Tant mieux, je suis morte. J’aime mieux que ce soit mon mari qui joue le contrat ». 
« Naturellement quand il y a un chelem à jouer, il faut que ça tombe sur moi » 
« Je ne pensais pas au départ qu’à ce jeu, avec des principes aussi simples, on pouvait
   aller si loin dans la réflexion «. 
« C’est vrai que le virus du bridge, ça existe. ». 
« J’ai bien fait de me mettre au bridge à mon âge, cela m’oblige à ne pas vieillir et…j’y
    trouve de la compagnie »  
« C’est formidable. Voilà un club qui offre gratuitement des possibilités de découvrir le
   bridge ». 
« C’est ma femme qui a insisté pour que j’apprenne le bridge. Je lui obéis toujours. Là
   je ne regrette pas ». 
« Je sais que ce n’est pas dramatique, mais je n’aime pas rater un contrat. » 
« Demain un tournoi ! Le stress ! Je sens que je ne vais pas bien dormir cette nuit » 
« Vous dîtes qu’il y a des personnes qui jouent tous les après midis et même les week
   end » 
« Je suis content(e) quand j’ai réussi mon contrat. J’ai l’impression d’être devenu
   intelligent(e) » 
« Quand je dis à mon travail que j’apprends le bridge, mes collègues sont ébahis » 
« Je connaissais le tarot, la belote, la manille. Je dois avouer que le bridge est plus
    intéressant ». 
« Nous avons de la chance d’être dans ses locaux propres, bien chauffés, agréables,
   sans compter le parking » 

« Merci et bravo à toute l’équipe dirigeante du club »